École chercheur « Mesures spectrales et caractérisation 3D pour les géosciences de l’environnement »

L’Université de Man a accueilli du 21 au 25 Novembre 2022 le premier des trois volets du Projet Structurant de Formation au Sud (PSF) « TESS Expérimentation ». L’objectif principal est de former les partenaires du Sud associés à l’Ecole Universitaire de Recherche TESS (Toulouse Graduate School of Earth and Space Science) sur la maitrise de techniques instrumentales transverses aux différents domaines de l’école. Cette école chercheurs a mobilisé 7 formateurs (Côte d’Ivoire, Sénégal, Niger, France) pour la plupart membres du Laboratoire Mixte International MINERWA.

L’importance de la donnée est aujourd’hui présente dans tous les domaines. Maitriser la donnée, c’est avoir une longueur d’avance. Concernant les enjeux économiques, sociétaux et environnementaux de l’exploration et de l’exploitation des ressources naturelles, c’est être capable de faire le chemin intellectuel depuis l’observation jusqu’à l’interprétation, la recherche de solution et la prise de décision. L’acquisition de données de qualité sur la ­­­nature des sols ou des roches requiert des connaissances fondamentales ainsi qu’une maitrise des techniques instrumentales variées permettant de caractériser la morphologie du terrain, la minéralogie et la chimie des sols et roches. Les progrès techniques récents ont ouvert de nouvelles possibilités : des équipements lourds de laboratoires sont aujourd’hui portables et utilisables directement sur le terrain.

L’école chercheur « Mesures Spectrales et Caractérisation 3D pour les Géosciences et l’Environnement », qui s’est déroulée à l’Université de Man du 21 au 25 Novembre 2022, en partenariat avec l’IRD et l’Ecole Université de Recherche TESS de l’Université de Toulouse III (Toulouse Graduate School of Earth and Space Science) avait pour ambition de former les participants aux principes fondamentaux et à la mise en œuvre de 4 techniques instrumentales applicables sur le terrain: spectroscopie visible et proche infrarouge, spectrométrie par fluorescence X, spectroradiométrie gamma, stéréophotogrammétrie par drone.

Figure 1 – Photo de groupe des participants de l’école lors de la Cérémonie d’ouverture, en présence du Président de l’Université Polytechnique de Man, le Prof. Lacina COULIBALY, et du Représentant de l’IRD en Côte d’Ivoire, Dr. Fred EBOKO © Université de Man.

Figure 1 – Photo de groupe des participants de l’école lors de la Cérémonie d’ouverture, en présence du Président de l’Université Polytechnique de Man, le Prof. Lacina COULIBALY, et du Représentant de l’IRD en Côte d’Ivoire, Dr. Fred EBOKO © Université de Man.

Cette école internationale a mobilisé les compétences de 7 formateurs et formatrices, membres pour la plupart du LMI MINERWA (pour une Activité Minière Responsable en Afrique de l’Ouest, ) et issus de l’Université de Man (Côte d’Ivoire), de l’Université du Sine Saloum El-Hâdj Ibrahima NIASS (Sénégal), de l’IRD (France), et de l’EMIG (Niger). 23 participant.e.s (masters, doctorants, ou jeunes chercheurs) ont pu assister à ces 5 jours de formation. Ces participant.e.s étaient issu.e.s de différentes universités de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Burkina Faso, du Cameroun, et du Mali et ont été accueilli.e.s à l’Université de Man pour 3 jours d’enseignement en salle (séances plénières, et séances de travaux pratiques en demi-groupes) et 2 jours sur le terrain, en deux demi-groupes, pour la mise en œuvre des techniques instrumentales.

L’école chercheur a également initié un projet de manuel collaboratif sur les techniques instrumentales abordées. Les participants travailleront par groupe à l’élaboration de ce manuel et ces travaux seront suivis par visio-conférence à la suite de la formation à Man.

Cette école représente le premier volet d’un Projet Structurant de Formation au Sud (PSF) qui se déroule sur 3 années en partenariat entre l’IRD, l’Université de Man et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P). La première année, en Côte d’Ivoire a mis l’accent sur les géosciences et l’environnement. Cette formation a été co-financée par le dispositif PSF de l’IRD, le LMI MINERWA, l’Université de Man, et l’EUR – TESS (Observatoire Midi-Pyrénées/Université de Toulouse III).

La seconde année, au Maroc (UM6P) aura pour thème les ressources en eau. La troisième année en France portera sur le continuum Terre-Mer (littoral).

Figure 2 – Illustration de la mise en œuvre sur le terrain des techniques instrumentales abordées lors de la formation. En haut à gauche : Fluorescence X portable © Stéphane Delmas KOUADIO , en haut à droite : pilotage de drone © Labaly TOURE, en bas : spectrométrie visible proche infra-rouge (ASD) © David Baratoux

Contacts

X