Le mystère des cristaux du gouffre d’Esparros

Reportage CNRS Le Journal

En novembre 2021, une équipe composée notamment de scientifiques du Laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP, CNRS, Cnes, IRD, Université Toulouse III – Paul Sabatier) a mené une expédition dans les profondeurs du gouffre d’Esparros, dans les Hautes-Pyrénées, afin de percer les secrets d’intrigantes formations cristallines. CNRS le Journal les a suivis au cœur du mystère

« De ma vie, je n’avais vu de telles merveilles, une telle floraison minérale d’une délicatesse et d’une pureté inimaginable. (…) Les parois sont tapissées, surchargées de myriades de houpettes, de pompons blancs qui forment le plus délicat et le plus somptueux décor que l’on puisse imaginer. » C’est en ces termes que le spéléologue Norbert Casteret décrit dans son livre, Ma vie souterraine (Flammarion, 1961), les concrétions du gouffre d’Esparros, découvert en 1938 avec son ami Germain Gattet. Près d’un siècle plus tard, une équipe pluridisciplinaire de chercheurs du CNRS et d’universitaires cherche à comprendre comment se sont formés ces trésors cristallins… pour mieux les protéger. C’est l’objectif de cette deuxième mission scientifique 2021, la première ayant eut lieu au printemps.

Lire la suite dans CNRS Le Journal

L’alhambra, majestueuse partie de la galerie d’aragonite

X