octobre, 2021

19oct11 h 0012 h 30Le lien énergie-ressources minérales dans le contexte de la transition énergétique

more

Event Details

Par Olivier Vidal, chercheur CNRS à l’Institut des Sciences de la Terre, Grenoble

 

Les Accords de Paris (COP21) appellent à atteindre la neutralité carbone mondiale d’ici 2050. De nouvelles infrastructures de production, de stockage, de transport et d’utilisation de l’énergie devront être construites pour remplacer celles actuellement basées sur les combustibles fossiles. Ces nouvelles infrastructures consomment de grandes quantités de métaux de base et rares, dont la disponibilité est un réel souci. De plus, la production de matières premières nécessite de grandes quantités d’énergie, de sorte que les questions liées aux matières premières et à l’énergie sont indissociables et doivent être traitées dans un cadre commun. La transition attendue vers une énergie bas carbone interviendra dans un contexte de demande mondiale croissante du fait de l’émergence rapide des pays en développement, de l’urbanisation croissante et du développement des hautes technologies. La consommation de la plupart des métaux a doublé depuis le début du 21ème siècle et si l’augmentation de la consommation observée au cours des 100 dernières années se poursuit (+3 à 5%/an), il faudra produire plus de métaux d’ici 2050 que depuis le début de l’humanité. Dans ce contexte de tensions anticipées, certains anticipent des pénuries résultant de l’épuisement des réserves naturelles au cours du siècle, tandis que d’autres avancent que les améliorations technologiques et l’exploitation des ressources plus profondes ou offshore et le recyclage permettront de maintenir l’augmentation de la production au niveau observé sur le  siècle dernier.

Nous présenterons et discuterons les résultats d’un modèle dynamique reliant la demande attendue en métaux pour différents scénarios de PIB, de population et d’énergie avec la capacité de production contrainte par des paramètres géologiques et technologiques. Les résultats de la modélisation permettent de mieux comprendre le couplage entre réserves – production de ressources minérales – coût et prix – énergie et émissions de gaz à effet de serre. Les résultats permettent de définir les conditions d’un approvisionnement durable en ressources minérales dans un monde en mutation.

 

Contacts :

  • Sylvie Etcheverry, chargée de communication OMP, sylvie.etcheverry@obs-mip.fr
  • Yves Meyerfeld, Laboratoire d’Aérologie, yves.meyerfeld@aero.obs-mip.fr

Time

(Mardi) 11 h 00 - 12 h 30

Location

Salle Coriolis - OMP

Organizer

Observatoire Midi PyrénéesSylvie Etcheverry (OMP)

X