janvier, 2021

26jan18 h 0019 h 30L'ingénierie dans les mines d'or antiques

more

Event Details

Par Béatrice Cauuet, archéologue Chercheuse CNRS, Laboratoire TRACES (CNRS, Université Toulouse II Jean Jaurès)

En visio conférence

https://greenlight.lal.cloud.math.cnrs.fr/b/mey-4vq-w49

Code d’accès: 111743

Des recherches menées en Limousin ont permis de restituer la production minière de l’or à l’époque celtique dans une Gaule indépendante. Pendant près de cinq siècles, entre les VIe-Ve et Ier siècles avant notre ère, les Lemovices ont maintenu, transmis et fait évoluer des techniques minières remarquables en relevant des défis techniques avec une grande ingéniosité pour l’époque. Parmi ces prouesses, on compte l’identification de gisements riches en minerai aurifère sulfureux et la descente sous la nappe phréatique dans des chantiers souterrains équipés d’un pompage et d’un boisage. Les découvertes ont révélé les différentes étapes de la chaîne complexe de production de l’or, ainsi que la vie quotidienne de ces mineurs dont les maisons et les villages ont été retrouvés.

Au IIe s. de notre ère, dans les vastes mines d’or d’Alburnus maior (l’actuelle Rosia Montana, Roumanie), des géologues experts, formés par empirisme et confrontation répétée au terrain, suivaient parfaitement les marqueurs de la minéralisation et travaillaient très rarement au stérile. Ces travaux souterrains romains présentent des formes standardisées, marque d’un personnel d’encadrement. Il est probable que des ingénieurs suivaient le développement des mines, veillaient à la conformité des chantiers dont l’architecture était imposée : galeries au profil trapézoïdal et inclinées avec marches. Dans ces mines, l’organisation générale de l’espace apparaît très ordonnée avec des ouvrages d’assistance pour l’accès, le drainage, la ventilation, les jonctions et les liaisons. Elle révèle une gestion de l’espace issue d’une direction qui encadre l’ensemble des activités extractives.

Les recherches sur les mines d’or gauloises du Centre-ouest de la Gaule ont restitué les étapes de son extraction. L’étude des ateliers a montré l’enchaînement des opérations pour produire de l’or métal. Dans le N-O de la Dacie romaine, le site minier de Rosia Montana a révélé récemment d’importantes mines d’or avec boisages et systèmes de pompage. Nous présenterons l’évolution et la continuité des techniques extractives entre ces deux périodes historiques.

Contact :

Time

(Mardi) 18 h 00 - 19 h 30

Organizer

Observatoire Midi PyrénéesSylvie Etcheverry (OMP)

X