L’érosion des côtes rocheuses, une source majeure de sédiments

Jusque-là considérée comme minime, la part de l’érosion côtière dans le flux sédimentaire s’avère avoir une importance significative à hauteur d’un tiers du flux des rivières européennes, et doit donc être prise en compte dans les bilans sédimentaires et géochimiques, en particulier dans l’océan. C’est ce que révèle un groupe de scientifiques de plusieurs universités et du CNRS mené par Vincent Regard, maître de conférences à l’université Toulouse III – Paul Sabatier rattaché au laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP – CNRS/CNES/IRD/UT3 Paul Sabatier), à travers la quantification du flux de sédiments issu de l’érosion des côtes rocheuses à l’échelle de l’Europe. Cette étude est publiée dans la revue Earth and Planetary Science Letters.

Référence bibliographique

Rock coast erosion : an overlooked source of sediments to the ocean. Europe as an example. V. Regard, M. Prémaillon, T.J.B. Dewez, S. Carretier, C. Jeandel, Y. Godderis, S. Bonnet, J. Schott, K. Pedoja, J. Martinod, J. Viers, S. Fabre. EPSL, Volume 579, 1 February 2022, 117356
https://doi.org/10.1016/j.epsl.2021.117356

Contacts

X